Que Faire

CHIPIONA :

La jolie ville côtière de Chipiona se situe à l’extrême ouest de la province de Cadix, à l’embouchure du fleuve Guadalquivir. Elle se trouve à seulement 52 km de la capitale de la province et remonte à l’époque romaine. Elle compte aujourd’hui près de 17 000 habitants.

Au 19è siècle, la ville était une station thermale lointaine. Aujourd’hui, elle est devenue un lieu de villégiature populaire pour les touristes espagnols.

Le phare :

C’est du vieux « phare Chipiona », son plus ancien et plus remarquable monument, que la ville tient son nom. Il se situe à Punta del Perro, à l’embouchure du Guadalquivir. Il fut construit pour prévenir les navires et les maintenir à distance du grand rocher « Piedra de Salmedina ». Malgré cette présence bienfaitrice, le rocher a provoqué de nombreux naufrages au fil des ans. Le phare de 69 mètres de haut est ouvert au public et les visiteurs peuvent monter les 344 marches jusqu’à son sommet. C’est le plus grand phare d’Espagne et le troisième plus grand au monde. Par temps clair, il est possible de voir jusqu’à 40 km à la ronde. Le panorama est véritablement magnifique ! Vous pourrez y admirer la vue sur la mer et sur de nombreux monuments tels que le cloître du sanctuaire, le château Cuzmán el Bueno et l’église paroissiale, ainsi que les pièges à poissons typiques qui ont rendu la région si célèbre.

Plages

Chipiona possède de belles plages très appréciées par les touristes de Séville et de ses alentours. Mais, avec le financement du gouvernement, la région s’ouvre progressivement au tourisme international.

Les plages les plus célèbres sont la Playa de la Regla et la Playa del Camaron à l’est de Chipiona. Ici, vous pouvez échapper à la foule et découvrir l’atmosphère d’une ville côtière espagnole typique. La côte s’étend sur plus de 11 km et offre de nombreuses autres magnifiques plages comme la Playa de la Cruz, la Playa de la Canteras, la Playa De Reala, la Playa Tres Piedras et la Playa Ballena – Plages de sable blanc, récompensées depuis 1989 par le Pavillon bleu d’Europe.

Le port de Chipiona est à l’ouest de la ville et offre des anneaux en location. Une école de voile y est également présente.

Monuments

Chipiona étant une ville maritime, les monuments se concentrent principalement près des plages. En plus du phare mentionné plus haut, on y trouve les monuments historiques suivants :

Le monastère de « Nuestra Señora de Regla »

Ce fut, jadis, une forteresse appartenant à la famille Ponce de León. Puis, au fil des siècles, elle se transforma en monastère et abrita différents ordres.

Le château de Chipiona

Chipiona fut reconquise par le roi Fernando III qui érigea le château en 1295. Aujourd’hui le château est un monastère ouvert au public.

Nuestra Señora de la O Parish

C’est une bâtisse datant du 16è siècle, reconstruite au 18è siècle. De style majoritairement Renaissance, avec des sculptures gothiques, elle regorge de nombreuses œuvres d’art à l’intérieur. Les Chipioneros d’un certain âge viennent s’y retrouver pour les eaux thermales dans la fontaine de l’église.

La Cruz del Mar

C’est une sculpture en fer d’une croix sur une base en pierre située sur le front de mer, au bout de la rue « Calle Isaac Peral ». Elle commémore le terrible tremblement de terre dont l’épicentre se trouvait au Portugal en 1755 qui frappa Chipiona par la mer, sans toutefois causer de dégâts importants. Le monument fut reconstruit en 1878 et rénové en 1910.

Agriculture

La campagne autour de Chipiona, modelée par le Guadalquivir et le Guadalete, est une plaine fertile parsemée de serres destinées à la culture des fleurs et divers produits maraîchers. Le long de la côte, les dunes de sable et les marais offrent un habitat idéal pour de nombreuses espèces de la faune et de la flore.

Chipiona est le berceau d’une grande variété de produits, des poissons aux crustacés en passant par les fruits et les légumes. Les crevettes sont élevées en pisciculture dans les fleuves et d’énormes crabes à pinces blanches sont produits dans les environs. Chipiona est célèbre pour ses homards. Vous n’en trouverez nulle part ailleurs en Espagne de totalement identiques. Le front de mer est très animé, particulièrement pendant les mois d’été, avec moult bars, restaurants de fruits de mer méditerranéens, glaciers et animations pour toute la famille.

Parmi les principaux produits agricoles, on trouve le vin et les tomates. La région produit du moscatel (vin blanc doux sucré), du xérès et du vinaigre de vin. Visites et dégustations possibles chez les producteurs de vin locaux et à la Bodega Cesar Florido ou à la Bodeguita de Castillito (Calle Castillo, 1). La tradition viticole remonte à environ cinq siècles et les vignes de moscatel continuent à pousser dans un mélange d’argile et de sable, produisant une qualité et un parfum très recherchés.

Chipiona est aussi le principal producteur d’œillets d’Espagne et les exporte dans le monde entier.

La pêche est la plus ancienne activité de Chipiona. C’est grâce à elle que la population locale a pu gagner sa vie depuis des siècles. La pêche est ici connue pour sa haute qualité et ses techniques traditionnelles, tout comme à Sanlúcar de Barrameda, la ville voisine.

Les pièges à poissons de Chipiona sont caractéristiques de la ville. Ce sont des murs en pierre habilement construits qui commencent sur la côte et dont la hauteur grandit plus ils s’avancent dans la mer. Les poissons y sont pris au piège par la marée. Les autochtones utilisent cette technique traditionnelle de pêche et profitent de ces étendues basses de grès rose irrégulier.

Golf

Aujourd’hui, le golf est l’un des passe-temps les plus populaires en Andalousie et le parcours de 18 trous par 72 du Costa Ballena Club créé par José Maria Olazabal attire de nombreux aficionados.

Les sports d’eau tels que le surf, la voile, le kite surf et la planche à voile sont aussi des activités très populaires dans la région où les conditions, vagues et longues étendues de plage, sont idéales.

Festivals

Depuis son apparition dans les années 30, le carnaval de Chipiona joue un grand rôle dans la vie de la ville.
Les festivals sont toujours des événements exceptionnels, hauts en couleur, durant lesquels les gens font la fête jour et nuit. Le principal carnaval a lieu en janvier/février et particulièrement la dernière semaine de février. Chipiona se remplit alors de « Chipioneros » et de leurs voisins de Cadix et Séville. Le carnaval est réputé être le meilleur dans la région et est doté d’une magnifique cavalcade aux costumes bigarrés qui a lieu dans la vieille ville. C’est une fête traditionnelle qui se tient fin février et qui s’accompagne de nombreuses attractions gastronomiques, qui, à elles seules valent le déplacement au carnaval !

Par chance, Chipiona fut à peine touchée par le fameux séisme de Lisbonne en 1755 et les habitants célébrèrent leur bonne fortune en paradant à travers la ville. Cette tradition se poursuit encore aujourd’hui, tous les 1er novembre.

Le premier dimanche de juin, la Romería del Pinar est célébrée dans la Pinar de la Villa.

En juillet a lieu la majestueuse procession marine de la Virgen del Carmen.

En août, la « fête» de la ville annonce les vendanges et en septembre, la veillée de « Nuestra Señora de Regla » a lieu sur la plage où musique et vin local se partagent la vedette.

Chipiona se distingue des autres villes par son exquise gastronomie. En été, Chipiona compte de nombreux bars, cafés, restaurants de fruits de mer et animations sur les plages et à proximité, offrant ainsi un divertissement haut en couleur jusqu’aux premières heures du matin.

(Par T. et law)